Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eglise du Saint-Sacrement à Liège - Page 3

  • Codeco du 3 décembre 2021 : aucune nouvelle mesure sanitaire anticovid pour les cultes

    Information publiée par Cathobel sous la signature de  Christophe Herinckx :

    Ce vendredi 3 décembre, un nouveau Codeco s’est réuni en urgence, le troisième en trois semaines. Face aux chiffres alarmants des contaminations au coronavirus et aux hospitalisations, cinq nouvelles mesures phares ont été décidées. Aucune mesure spécifique n’a été mentionnée concernant les cultes.

    Si les experts espèrent qu’un pic de contaminations et d’hospitalisations a été atteint, la pression que subissent actuellement les hôpitaux a motivé la décision du Comité de concertation de durcir à nouveau les mesures de prévention contre le coronavirus. Cinq mesures ont ainsi été décidées :

    1. A compter de ce lundi 6 décembre, le port du masque sera obligatoire dès l’âge de six ans
    2. Ecoles : Lorsque deux contaminations seront constatées au sein d’une classe, celle-ci devra être fermée.  Les classes devront obligatoirement utiliser un appareil de mesure du CO2.
    3.  Ecoles : L’enseignement secondaire aura lieu de manière hybride: 50% des cours se donneront à distance,  50 % en présentiel. Les examens seront, par contre, organisés à 100% en présentiel. Les écoles maternelles et primaires devront fermer dès le 18 décembre, soit une semaine plus tôt que prévu avant le début officiel des vacances de Noël. Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, les ministres concernés doivent se concerter prochainement.
    4. Les événements réunissant plus de 200 personnes à l’intérieur seront interdits. Les événements réunissant moins de 200 personnes peuvent se maintenir, mais avec présentation du pass sanitaire, port du masque et spectateurs assis. Par rapport à cette mesure, les différents cultes n’ont pas été mentionnés. Les activités sportives peuvent avoir lieu à l’intérieur mais sans public. Pour les activités sportives à l’extérieur, le public est autorisé mais les autorités devront veiller à ce qu’il n’y ait pas trop de monde.
    5.  Il est fortement recommandé de limiter ses contacts. L’obligation du télétravail quatre jours par semaine demeure d’application.

    En revanche, aucune nouvelle « bulle sociale » précise n’a été décidée. Les marchés de Noël pourront rester ouverts, tout comme les cafés et restaurants, jusqu’à 23h.

    Concernant les cultes, aucune nouvelle mesure spécifique n’a, pour le moment, été décidée, comme l’a confirmé à CathoBel Mr Edward Landtsheere, porte-parole du ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. La limite des 200 personnes pouvant se réunir à l’intérieur ne s’applique donc pas, pour le moment, aux célébrations religieuses. Les fidèles devront par contre continuer de porter le masque buccal, dès l’âge de 6 ans , comme il a été décidé par le Codeco. »

    affiche horaires (002).jpg

  • Succès du festival d’adoration Venite Adoremus en Belgique

    Ce dimanche 21 novembre 2021, dernier de l’année liturgique, Mgr Delville a clôturé le festival "Venite Adoremus" pour le diocèse de Liège. Stephan Junker, représentant liégeois de ce festival,  rappelle ici la portée de cette initiative :

    venite adoremus.png"Créé en 2006 dans le cadre de Toussaint 2006, le festival  organisait  sa 14ème édition dans toute la Belgique pendant onze jours et onze nuits. Trois cents communautés au moins ont participé au festival en organisant des moments d’adoration, de jour, de nuit, parfois plusieurs jours d’affilée. Les organisateurs ont voulu mettre l’accent sur les jeunes : un peu partout des enfants ont été invités devant le Saint-Sacrement pour louer, chanter et adorer.  Des groupes d’enfants adorateurs existaient déjà et se sont manifestés à l’occasion du festival. Des ados et des jeunes ont passé la nuit en se relayant devant l’ostensoir et des petits-déjeuners festifs clôturaient les longues nuits de veille. De multiples conférences ont été organisées, des Eucharisties festives avec ou sans musique.

    Pourtant , la plupart des adorations se sont faites dans le silence, un silence habité bien entendu, un silence où la créature se laisse nourrir par l’amour de son Créateur… Des adorations humbles aussi et souvent fidèles et méconnues. Dans de nombreux lieux, cette prière existe depuis des années, sans faire de bruit. L’équipe de Venite adoremus en recensant avec joie tous ces lieux qui ont accepté de s’associer au Festival, veut aussi donner cette assurance que tous ces groupes font partie d’un vaste mouvement d’Eglise.

     "Nous ne sommes pas nombreux habituellement dans notre chapelle, nous dit une paroissienne. Savoir que nous sommes des milliers en Belgique est vraiment réconfortant ».  

    D’ailleurs le nombre de lieux est en forte augmentation. Voyez l’image de cette carte proposée sur le site venite adoremus.be : elle montre une Belgique toute illuminée par la prière. Et cela va grandir encore !"

    venite adoremus 2.png

    Chose assez originale, Venite adoremus est suscitée majoritairement par des laïcs. Evidemment nous ne pouvons pas nous passer de nos frères prêtres, - ce sont nos prêtres et nos évêques qui nous envoient en mission. Mais organiser un temps d’adoration est vraiment facile. Chacun peut y arriver. Nous vous y invitons. Il y a peut-être des combats, des réticences, des découragements, mais justement c’est un signe que c’est important : l’Eucharistie sauve le monde. Elle nous remplit d’une espérance confiante. L’Eglise en vit et sans elle, l’Eglise se fane. Comme l’a déclaré récemment Mgr de Kesel : « Si on perd l’Eucharistie, on perd l’Eglise "

    Pour information:  horaires de l'adoration eucharistique au coeur de la Cité Ardente, en l’église du Saint-Sacrement à Liège, Bd d’Avroy, 132 : chaque mardi (de 17h00 à 19h00), jeudi (de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00) et vendredi (de 12h00 à 14h00).

    affiche horaires.jpg

  • Première édition des Prix du Patrimoine de la Ville de Liège Information/Invitation au vote

    Votez pour le Projet de Restauration de l’église du Saint-Sacrement !

    journées du patrimoine 2021 affiche_patrimoine2021 verso.jpg

    Le vote est ouvert à tous, résidents ou non sur le territoire de la Ville de Liège

    Chaque personne peut voter une seule et unique fois pour un seul des projets présentés  

    Cette année, se déroulera la première édition des Prix du Patrimoine de la Ville de Liège. L’initiative a pour but de mettre à l‘honneur «des projets exemplaires par leur action visant à la conservation  ou à la restauration du patrimoine bâti, classé ou non ».

    58 projets, retenus par un jury réuni le 20 octobre dernier, ont été répartis dans trois catégories différentes. Le projet du Saint-Sacrement a été retenu dans celle des biens classés.

    Ce jury va bientôt désigner le lauréat de chaque catégorie ainsi que le Grand Prix du Patrimoine et du Matrimoine de la Ville de Liège.

    A côté de cela, le public peut lui aussi élire son projet lauréat et remettre un « Prix du Public ». C’est l’étape qui s’ouvre à vous maintenant. Vous êtes invités à voter pour votre projet préféré.

    Si vous voulez contribuer à l’élection du projet de la restauration de l’église du Saint-Sacrement, votez en cliquant sur la photo du projet C1 accessible via le lien ci-dessous :

    https://www.ppm-liege.be/projets/bc

    Vous devrez laisser votre adresse électronique lors du vote et confirmer votre vote en réponse à l’email que vous trouverez dans votre messagerie. Merci !

    Sigle sursum corda.jpg

     

    Sursum Corda asbl pour la sauvegarde

    de l’église du Saint-Sacrement à Liège