Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2010

Une initiative de l'Union des Etudiants Catholiques de Liège

 

A L'EGLISE DU SAINT-SACREMENT

Boulevard d'Avroy, 132, à Liège

(face à la statue de Charlemagne)

P1011070.JPG

SAMEDI 25 SEPTEMBRE A 16 HEURES

CONFERENCE ET MESSE DE RENTREE 

L’Union des Étudiants Catholiques de Liège organise sa traditionnelle manifestation de rentrée. Elle aura lieu le samedi 25 septembre prochain, en l’église du Saint-Sacrement, Boulevard d’Avroy, 132 à Liège.

 

Au programme :

  

Recto flyer conférence Iborra 1001.jpg

Recto flyer Messe Iborra 1001.jpg

 

 A eric%20iborra.jpg16 heures, conférence du Père Éric IBORRA, professeur à l’École cathédrale de Paris, au Collège des Bernardins : « Benoît XVI, une pensée théologique pour notre temps ». Thème des débats : faut-il brûler Vatican II ? la liturgie a-t-elle un sens aujourd’hui ? Existe-t-il encore des raisons de croire ? Vers une religion séculière ?

 

À 17 heures, messe du Saint-Esprit, chantée en grégorien, organum et  polyphonie ancienne, avec Erna Verlinden (soprano solo), la schola du Saint-Sacrement et l’Ensemble vocal Praeludium (direction et orgue : Patrick Wilwerth, professeur au conservatoire de Verviers). Plain-chant De Spiritu Sancto, Kyriale Cunctipotens genitor Deus, Œuvres de Pierre Bonhomme (Liège, XVIe siècle) et Henry Du Mont (Liège-Paris, XVIIe siècle) . La messe sera célébrée par l'abbé Iborra, suivant le missel de 1962. Les abbés Jean-Pierre Herman (secrétaire adjoint de Mgr Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles) et Claude Germeau (directeur du foyer des jeunes à Herstal) l'assisteront, comme diacre et sous-diacre.

 

  

 

BENOÎT XVI :

UNE PENSÉE THÉOLOGIQUE POUR NOTRE TEMPS

 

Comme chaque année après les vacances d’été, l’Union des Étudiants Catholiques de Liège organise à l’église du Saint-Sacrement (Boulevard d’Avroy, 132 à Liège) une conférence de rentrée, suivie de la messe du Saint-Esprit.

 

Le samedi 25 septembre à 16 heures, le Père Éric IBORRA présentera les principaux axes de pensée selon lesquels le pape Benoît XVI s’efforce aujourd’hui de recentrer la vie de l’Église sur des bases plus classiques :

 

-         pertinence d’une réforme de la liturgie postconciliaire afin qu’elle exprime mieux le mystère de Dieu et celui de sa rencontre intime avec l’homme ;

-         valorisation de la portée métaphysique de la raison, face au réductionnisme scientiste qui la cantonne à la technique et lui dénie toute autorité définitive au-delà ;

-         vision postmoderne et à cet égard critique de l’optimisme postconciliaire face au nihilisme qui menace la société occidentale ;

-         interprétation du concile Vatican II selon une herméneutique de continuité et de développement organique de la Tradition.

 

Le Père Éric IBORRA est un spécialiste de l’œuvre de Joseph Ratzinger, dont il a traduit en français de nombreuses publications ainsi que l’importante « Introduction à la théologie de Benoît XVI » que le dominicain britannique Aidan Nichols, professeur à Oxford, Cambridge et à l’Angelicum de Rome, a fait paraître aux éditions Ad Solem.

 

Le Père IBORRA lui-même dispense à l'école cathédrale de Paris, au collège des Bernardins, un cours sur la pensée de Joseph Ratzinger, dont il fait bénéficier également les paroissiens de l'église Saint-Eugène-Sainte Cécile (Paris IXe) où il est vicaire.

 

 

 

 LA MESSE DU SAINT-ESPRIT 

 P1010258.JPG

 

L’ouverture d’un nouveau cycle académique, scolaire et professionnel après la trêve estivale se place traditionnellement sous l’invocation du Saint-Esprit. Pour l’occurrence, c’est donc la missa votiva de Spiritu Sancto qui sera célébrée, suivant le missel de 1962, à l’église du Saint-Sacrement le samedi 25 septembre 2010 à 17 heures.

Le propre de la messe et le kyriale cunctipotens genitor Deus seront chantés, en grégorien et en organum, par la Schola du Saint-Sacrement, avec le concours d’Erna Verlinden (soprano) et Patricia Moulan (alto).

L’Ensemble polyphonique Praeludium, placé sous la direction de Patrick Wilwerth, interprétera aussi des motets de deux compositeurs liégeois : Pierre Bonhomme (1555-1617), qui fut chanoine à la collégiale Sainte-Croix, et Henry Du Mont (1610-1684), qui devint maître de chapelle de Louis XIV à Versailles.

Erna Verlinden est professeur de l’Académie de chant grégorien à Bruxelles. Elle a étudié le plain-chant au Centrum Gregoriaans de l’abbaye de Drongen (près de Gand) et sous la direction de Frans Mariman (chef du chœur grégorien de Leuven).

Les membres de l’Ensemble vocal Praeludium sont, pour la plupart, issus des académies de musique de la région liégeoise. Cette phalange, fondée en 1994 par Patrick Wilwerth,  se produit régulièrement sous sa direction, tant avec des œuvres de musique ancienne que du répertoire romantique ou contemporain.

Patrick Wilwerth, organiste, compositeur et professeur au Conservatoire de Verviers, est un disciple d’Hubert Schoonbroodt auquel il succéda aussi à la tête du Chœur universitaire de Liège, après le décès accidentel de son maître en 1992.

 

Renseignements : tel. 04.344.10.89 ou sursumcorda@skynet.be

 consultez aussi http://cerclegustavethibon.hautetfort.com

 

 

 

Les commentaires sont fermés.