Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2010

Procession de la Fête-Dieu à Liège

 

Mise au point 

Le landerneau médiatique s'est beaucoup agité à l'annonce d'un retour de la procession de la Fête-Dieu à Liège: c'est, au fond, surprenant dans une société que l'on dit indifférente et sécularisée. On jugera d'ailleurs sur pièce, demain samedi 5 juin à 15h30 au Boulevard d'Avroy.

L'initiative est venue, il est vrai, non pas du clergé, ni -quoi qu'on en dise- de l’asbl « Sursum Corda » présidée par l’abbé Jean Schoonbroodt, mais de simples fidèles laïcs : un groupe de jeunes qui en a, au départ, informé l'autorité ecclésiastique compétente . Et cette dernière a bien voulu ne pas s'y opposer. Nous ne voyons pas pourquoi celle-ci viendrait ensuite nous reprocher d'en avoir diffusé l'annonce.

La procession réunira des catholiques liégeois de tous horizons, unis dans une même foi. Elle n’a d’autre but que de manifester publiquement et respectueusement que selon leurs convictions, qui sont aussi les nôtres, le Christ est réellement présent au monde encore maintenant, dans la sainte Eucharistie.

C’est dans le même esprit que la messe du Saint-Sacrement sera ensuite, comme tous les ans, célébrée à 17h dans l’église du même nom (Boulevard d’Avroy, 132).

Pour le reste, nous saluons la belle objectivité du commentaire que Paul Vaute, chef de l'édition liégeoise du journal  "La Libre Belgique" vient de publier ce vendredi 4 juin. Voici son texte:

 

Un retour par la base

images.jpg

"Ainsi qu’on l’a annoncé précédemment, la procession de la Fête-Dieu sera de retour à Liège, ce samedi 5 juin, après une éclipse de plus de trente ans. Elle partira du boulevard d’Avroy, près de la statue de Charlemagne, à 15 h. 30, et sera suivie à 17 h. d’une messe grégorienne en l’église du Saint-Sacrement, présidée par Mgr Michel Dangoisse, prélat d’honneur du Pape et doyen du chapitre cathédral de Namur. Le programme musical sera assuré par la schola de la Maîtrise de la Ville de Verviers.

Si le diocèse de Liège fut le berceau de la fête au XIIIe siècle, sous l’impulsion de sainte Julienne de Cornillon et Ève de Saint-Martin, l’initiative restauratrice n’est pas venue de l’autorité ecclésiale mais d’un groupe de chrétiens défenseurs de la tradition. Qu’en pense-t-on à l’évêché ? Interrogé par la "Gazette de Liége" à ce sujet il y a quelque temps déjà, Mgr Jousten ne s’était pas montré favorable : "Il faut bien réfléchir, déclarait-il. Rendre la vie à une chose qui n’existe plus, c’est difficile. Je sais qu’il y a une procession à Cologne qui est aussi une grande ville, mais la mentalité est différente. Nous avons la procession du 15 août en Outre-Meuse qui est très bien, mais est-ce qu’une procession du Saint-Sacrement peut être un signe pour aujourd’hui ? Notre projet vise plutôt à assurer une présence dans la vie de la cité". Mercredi, dans les colonnes du journal "La Meuse", l’évêque de Liège a réitéré ses réserves, mais cette position, bien sûr, ne constitue en rien un interdit. Agissant en laïcs catholiques autonomes, les organisateurs précisent du reste, sur leur site, que le doyen du lieu a donné son aval.

Dimanche, l’archevêque de Malines-Bruxelles Mgr Léonard présidera pour sa part la procession du Saint-Sacrement à 19 heures, en plein cœur de la capitale."

Renseignements: http://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com/, http://fetedieualiege.wordpress.com, tél. 0498.51.88.77.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.