Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2010

Fête-Dieu 2010 à Liège

 

UNE PROCESSION AU CENTRE DE LIÈGE

 

 

P1011071.JPG

 

LE SAMEDI 5 JUIN 2010 À 15 HEURES 30

 

 

 

tract fête-dieu 2010.jpg

 

 

Quel est le sens de cette démarche ?

À travers une procession, les catholiques veulent témoigner visiblement et respectueusement que, vraiment, Jésus est vivant aujourd’hui et qu’il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps.

 

Il s’agira de la procession du Saint-Sacrement

Chaque année, depuis plus de sept siècles, une fête est spécialement vouée à la vénération de la présence réelle de Jésus parmi les hommes à travers le pain consacré à la messe, communément appelé « hostie ». Pour l’occasion, celle-ci est montrée au peuple dans un support appelé « ostensoir » (du mot latin ostendere, montrer) lors d’une marche festive : c’est la procession de la Fête-Dieu ou Fête du Saint-Sacrement

 

Pourquoi à Liège ?

 

visionjulienne%20ph_champaigne.jpg

Sainte Julienne: adoration du Saint-Sacrement et vision de la lune entachée par l'absence de la Fête-Dieu

 (peinture de Philippe de Champaigne, XVIIe s.)

 

La Fête-Dieu est née au diocèse de Liège en 1246, sous l’impulsion de sainte Julienne de Cornillon et Ève de Saint-Martin. Elle fut étendue au monde entier  en 1264 et sa procession  instituée quelque cinquante ans plus tard (1318). Mais à Liège, berceau de la fête, cette procession s’est éteinte dans les années 1970. Aujourd’hui, un comité de fidèles a vu le jour pour la faire renaître, au cœur de la Cité ardente : dans le quartier Avroy-Jardin Botanique, le 5 juin 2010.

 

marie-a-comblain-promenades-logne-38-saint-martin-15-aout-040.jpg
foule-procession-nautique.jpg

archives: la procession fluviale de 1946 à Liège

( pour le 700e anniversaire anniversaire de l'institution de la fête)

 

 

Comment y participer ?

Rendez-vous, ce samedi 5 juin 2010 à 15h30, au pied de la statue équestre de Charlemagne, sur le boulevard d’Avroy (juste en face de l’église du Saint-Sacrement, située au n° 132), pour parcourir l’itinéraire reproduit ci-dessous : rue des augustins, parc du jardin botanique, rue du jardin botanique et retour au boulevard d'avroy.

 

itinéraire procession154.jpg

 

 

 

 

Vous êtes invité à conclure la démarche en assistant à la messe solennelle de la Fête-Dieu célébrée à 17 heures, selon le missel de 1962, en plain-chant et en polyphonie ancienne,  à l’église du Saint-Sacrement (Bd d’Avroy, 132).

 

 

    

recto flyer Messe Fête-Dieu 2010001.jpg

 

EGLISE DU SAINT-SACREMENT

Boulevard d’Avroy, 132, à Liège

(face à la statue de Charlemagne)

 

 

 P1011230.JPG

ostensoir de l'église du saint-sacrement 

 

 

Samedi 5 juin 2010 à 17 heures

 

MESSE SOLENNELLE DE LA FÊTE-DIEU

 

 

 

P1011224.JPG

 

célébrée selon le missel de 1962 par

 

Monseigneur Michel Dangoisse

Prélat d’honneur de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI

Doyen du chapitre cathédral de Namur

 

avec le concours de la schola de

LA MAÎTRISE DE LA VILLE DE VERVIERS

direction et orgue : Jean-Michel Allepaerts,

soliste du chant : Erna Verlinden

 

Statue Sainte-Julienne de Cornillon.JPG

statue de sainte Julienne à l'église du saint-sacrement  

 

Le programme des chants liturgiques alternera les polyphonies de la Renaissance: la Missa secundi toni de Roland de Lassus (1532-1594) et le motet Adoramus Te de Giovanni-Pierluigi da Palestrina (1525-1594), le Lauda Sion pour chœur et orgue baroque de Francisco Correa de Arauxo (1584-1654), un Tantum ergo de Jean-Michel Allepaerts et le propre grégorien de la fête, attribué à saint Thomas d’Aquin (ca 1256).

Les choristes appartiennent à la Maîtrise de la Ville de Verviers, un choeur mixte créé en 1998, soucieux de qualité et d’authenticité. Cette brillante phalange propose un répertoire consacré principalement à la musique ancienne. Son chef, Jean-Michel Allepaerts, est aussi titulaire des grandes orgues de l’église décanale de cette ville où il a, entre autres, initié récemment un festival de musique sacrée. Erna Verlinden, soprano solo, est membre de l’Académie de Chant grégorien.

L’église du Saint-Sacrement à Liège a été construite dans le style néo-classique par l’architecte liégeois Jacques Barthélemy Renoz (1767) pour les chanoines Augustins, propriétaires du site depuis le XVe siècle. Ceux-ci furent chassés à la Révolution et l’église ne fut rendue au culte qu’en 1866, pour servir de sanctuaire aux religieuses de l’Adoration perpétuelle. En 2003, l’édifice fut à nouveau menacé de sécularisation. Près de trois cents Liégeois, amis du patrimoine religieux et historique de leur Ville, se mobilisèrent alors pour permettre le rachat de l’église par l’asbl « Sursum corda » (haut les cœurs) présidée par l’abbé Jean Schoonbroodt.

 

P1011078.JPG

 au fronton de l'église du saint-sacrement:

les armoiries du prince-évêque de Liège Charles-Louis d'Oultremont (né en 1716, élu en 1763, mort en 1771)

 

Plus de renseignements : contactez-nous par téléphone au 0498/51.88.77 ou au 04.344.10.89 ou laissez un commentaire sur ce blog

 

Commentaires

Very informative your post and very interesting also.

Écrit par : mondo casinos | 09/06/2011

I would like to thank you for providing the new way of thought for the issue you done a great job.

Écrit par : Block Management | 08/07/2011

Les commentaires sont fermés.