Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2015

« M et le 3e secret » : retour sur la projection du film de Pierre Barnérias à l’église du Saint-Sacrement (Liège)

 

FILM m2.jpg

 La Vierge de Fatima a fait salle comble à l’église du Saint-Sacrement à Liège : le vendredi 27 mars à 20h, près de 200 personnes ont assisté à la projection du film « M et le 3e secret » du journaliste d’investigation Pierre Barnérias  (France 2, France 3, RTL) : un documentaire orchestré de main de maître, avec une mise en scène très dynamique et moderne qui plût spécialement aux jeunes. La soirée s’est conclue par un vibrant « Je vous salue Marie » repris par toute la foule avec beaucoup de conviction. Merci aux producteurs qui ont permis cette animation de carême étonnante avant de lancer le film dans le circuit commercial belge.

 

 

La soirée a inspiré ces clichés à un ami photographe, présent lors de la projection du film :

la lune, symbole de la vie de l'Eglise sur terre

DSC00590.JPG

Le perron du Saint-Sacrement et la rue des Augustins dans la nuit

DSC00585.JPGDSC00586.JPG

les "putti" de la voûte de l'église

DSC06172.JPGDSC00561.JPG

images du film 

DSC00570_Pere_FrancoisBrune.JPGDSC00563_SteVierge_Nagasaki_1945.JPG

les organisateurs répondent aux questions

DSC00582.JPGDSC00583.JPG

le ciel étoilé surplombant l'autel majeur du sanctuaire

DSC00584.JPG

05/04/2015

Saint Jour de Pâques : le graduel de la messe

Voici le jour que le Seigneur a fait ; exultons et réjouissons-nous en lui.

Psaume 117 
Haec dies, quam fecit Dominus:
exsultemus, et laetemur in ea.
V. Confitemini Domino, quoniam bonus:
quoniam in saeculum misericordia eius.

Voici le jour, celui que fit le Seigneur :
exultons et réjouissons-nous en lui.
V. Confessez le Seigneur, car il est bon ;
car sa miséricorde est pour les siècles.

 

On ne peut chanter ce graduel de la messe de Pâques sans se laisser gagner par la grâce de Pâques. L'atmosphère si tendre du matin de la Résurrection nous guette à chaque mot ; chaque note semble avoir été le témoin direct de ces instants exquis qui ont changé le monde.

Les offices des jours saints nous avaient jeté à la figure la brutalité de la mort du Christ ; ils avaient laissé en notre âme un arrière-goût amer, une sensation de tristesse, de lourdeur et de douloureuse incompréhension. À la mort du Christ, l'univers, consterné par ces flots de haine jaillis du cœur de l'homme, s'était arrêté de respirer, l'œil plongé dans l'obscurité : Tenebrae factae sunt : il se fit des ténèbres. On ne voyait plus de sens à rien, tout devenait absurde.

Mais en ce matin de Pâques, tout reprend vie, la chair du monde retrouve des couleurs. Les saintes femmes courent au tombeau, les visages défaits. Pourtant, sur leur passage, les sentiers embaument, annonçant déjà la nouvelle fulgurante de la Résurrection. Vous rendez-vous compte : à en croire les anges, le Christ serait ressuscité ! Pierre et Jean ne se rendent justement pas compte de ce qui vient de se passer dans la nuit, – c'est tellement incroyable -, mais ils doivent établir la vérité sur ce que les femmes viennent de rapporter. Ils courent eux aussi ; le plus jeune arrive le premier. Et ils virent et ils crurent. Ce qu'ils voient là ne peut pas avoir d'autre sens : le Maître est forcément ressuscité par la puissance divine.

Ça, c'est le jour qu'a fait le Seigneur, le jour neuf où le corps du Christ désormais glorieux irradie, chaque parcelle de la création.

Étrangement, le mode qu'a choisi le grégorien pour ce psaume est un mode mineur, généralement grave ; c'est celui du grand trait du Vendredi Saint ! Mais par un tour dont le grégorien a le secret, la mélodie s'envole malgré tout, cédant à la joie, parce que le Seigneur est bon de nous avoir donné tout cela. Alors c'est comme si le parfum des saintes femmes se répandait tout entier sur chaque note, comme si la bonne odeur du Christ ressuscité imprégnait tous les mots. Ce qui était grave devient profond, ce qui était lancinant devient enivrant, ce qui était pénombre devient lumière matutinale.

Cela se voit, cela s'entend ! On voudrait que ces instants de grâce parfaite ne cessent jamais.

On pleure.
                       De joie.  Alleluia !

 

Ref. Chant grégorien : Graduel de la messe de Pâques

16/03/2015

Jeunesse et mariage : table ronde le mercredi 25 mars 2015 à 18h00 à l’Université de Liège (Place du 20 août, 7, 1er étage : salle des professeurs)

 

ulg_25mars.jpg

Invitation

Jeunesse et mariage

Lunch débat à l’Ulg, le mercredi 25 mars 2015 à 18h00 

Famille, solution ou problème ? Après le coup d’envoi du cycle lancé par Mgr André-Joseph Léonard (compte rendu ici :Monseigneur Léonard à l'Université de Liège: Enjeux des synodes sur la famille) et l’exposé magistral du Professeur Sorbi  (Università europea de Rome), l’Union des étudiants catholiques de Liège et le Groupe Ethique sociale organisent à l’Ulg, le mercredi 25 mars 2015 à 18h, une table ronde avec le témoignage de deux jeunes couples engagés dans le mariage chrétien. Ils diront pourquoi ils croient que cela est très actuel et susceptible de répondre aux aspirations de la jeunesse d'aujourd'hui. Ils devraient pouvoir aussi aborder ce qui y fait obstacle dans la culture contemporaine.

PROGRAMME

« Jeunesse et mariage », 

 Table ronde avec : 

Oriane et Christophe de HEMPTINNE

animateurs de « Bâtir sa maison sur le Roc »

Nathalie et Benoît SALEE

Animateurs de la « Communauté de l’Emmanuel » à Liège 

Modérateur : 

Bruno VERMEIRE

Professeur de philosophie et de religion au lycée Martin V à Louvain-la-Neuve 

Apéritif à 18h00
Exposé suivi du lunch-débat de 18h15 à 20h30

La rencontre se tient à la salle des professeurs dans le bâtiment du Rectorat de l’Université de Liège, place du XX août, 7, 1er étage (accès par la grande entrée : parcours fléché).

Participation aux frais : 10 € (à régler sur place); 2 € pour les étudiants
Inscription nécessaire trois jours  à l’avance :
soit par téléphone : 04 344 10 89
soit par email : info@ethiquesociale.org

soit sur notre nouveau site internet : http://www.ethiquesociale.org/conference/jeunesse-et-mariage/