Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2011

Cinq cents personnes pour le Saint-Sacrement

Solennité de la Fête-Dieu à Liège le 25 juin 

P6254073 (800x600).jpg

 

pour écouter les chants de la messe

 

La Solennité de la Fête-Dieu célébrée ce samedi 25 juin à Liège a attiré de nombreux chrétiens, venus essentiellement de Liège mais aussi de sa banlieue et même d’autres villes : Verviers, Malmédy, Namur, Bruxelles…Cinq cents personnes se pressaient dans l’église du Saint-Sacrement (où la messe était célébrée avec le concours de la Schola Sainte-Cécile, une excellente chorale parisienne  vouée au plain chant et au répertoire baroque) et, malgré le temps maussade, un peu moins de trois cents d’entre elles ont suivi la procession qui s'est déroulée ensuite dans les rues du quartier d’Avroy.

P1260108.jpg

Pour ne pas être accusés de chauvinisme liégeois, laissons sur ce point la parole à un témoin venu de l’extérieur et qui a spontanément « posté » ses impressions sur le site du « forum catholique » :

« Je rentre de Liége où j’ai eu le bonheur d'assister aux magnifiques cérémonies de la Fête-Dieu. N'oublions pas que cette ville de Belgique est le berceau de la Fête du Saint Sacrement, initiative d'une belge, sainte Julienne de Cornillon, aidée de sainte Eve de Saint-Martin et de sainte Isabelle de Huy.  Après Vatican II,la procession du Saint Sacrement disparut dans cette ville princière. Il y a peu l'église du Saint-Sacrement fut même mise en vente. Heureusement, une association sérieuse fut créée, présidée par un prêtre vraiment catholique, des sommes furent données, même par de grands personnages de l'Eglise belge. L'édifice put être acheté.
Aujourd'hui pour la deuxième fois, une magnifique procession se déroula dans le quartier, agrémentée d'une bonne fanfare connaissant les marches traditionnelles de procession, rythmée par la récitation du chapelet et les cantiques traditionnels que tout le monde chante. Cette manifestation priante était suivie par une foule nombreuse. Dans la procession, tout était magnifique, car comme disait le saint Curé d'Ars "Rien n'est trop beau pour le Bon Dieu »: un monumental ostensoir, superbe orfèvrerie en vermeil, un somptueux dais garni de velours rouge et broderies d'or, surmonté du pélican en bois doré, des bannières toutes au plus belles, dont une de sainte Julienne, ainsi qu'une Madone richement habillée, ornée de dentelles et de bijoux, portées sous un baldaquin. La procession était précédée d'une Messe Solennelle, célébrée selon la forme extraordinaire, rehaussée par les chants célestes de la Scola Sainte-Cécile, de la Paroisse Saint-Eugène, de Paris. L'église était comble. Grâce à cette association dynamique et les différents prêtres, Liége a renoué avec l'esprit de sainte Julienne et a organisé une belle cérémonie, vraiment digne du Dieu de l'Eucharistie, notre Roi. ». C’est signé : Frère Guibert.

 

P1260120-640x480.jpg

P1260093-200x200.jpgP1260106-200x200.jpg

 

P1260110-200x200.jpgP1260161-200x200.jpg

 

messe et procession du saint-sacrement le 25 juin 2011 à liège

autres images ici: 

Images de la procession de la Fête-Dieu à Liège

 

 

 

09/06/2011

"Tantum ergo sacramentum, veneremur cernui..."



FÊTE-DIEU À LIÈGE :
 

 

158F_te Dieu007.JPG

 

LA PROCESSION EST DE SORTIE AU CENTRE-VILLE 

LE SAMEDI 25 JUIN 2011 

 

flyer Messe Fête-Dieu HD.jpg

 

La Solennité de la Fête-Dieu sera célébrée le samedi 25 juin prochain à 16 heures, en l’église du Saint-Sacrement à Liège (Bd d’Avroy, 132). Cette messe (missel de 1962) sera présidée par le chanoine Jos Vanderbruggen, o.praem., recteur du sanctuaire de Tancrémont (officiant), assisté par les abbés Jean-Pierre Herman, chapelain aux sanctuaires de Beauraing (diacre) et Claude Germeau, directeur du foyer d'accueil des jeunes à Herstal (sous-diacre).

 

0005510aj.jpg

l'église du saint-sacrement à Liège

 

La manifestation bénéficie du concours de la Schola Sainte-Cécile (dir. Henri Adam de Villiers), un excellent ensemble vocal parisien dédié au plain-chant et à la musique baroque. Cette chorale (basée à l’église Saint-Eugène, Paris 9e) interprétera, outre le propre grégorien de la fête, la messe à quatre voix « ad majorem Dei gloriam » d’André Campra (1660-1744) ainsi que des motets du XVIIe siècle français (Michel de Lalande, Jean de Bournonville) et liégeois (Henri Du Mont, Peter Philips, Lambert Pietkin).

extrait de la messe interprété ici par Le concert spirituel (dir. H.Niquet):

 

Flyer procession HD.jpg

Comme l’an dernier, la procession du Saint-Sacrement se déroulera ensuite  dans le quartier d’Avroy, avec le concours de la Schola Sainte-Cécile et de l’Harmonie du Royal Cercle Musical Saint-Georges de Montzen : départ de l’église du Saint-Sacrement vers 17h30. Itinéraire : Boulevard d’Avroy, Rue Sainte-Marie, Rue Louvrex, Rue des Augustins et clôture (18h30) au kiosque du Parc d’Avroy. Les autorités, tant civiles qu' ecclésiastiques, ont marqué leur accord sur cette organisation.

 La fête est ouverte à tous. Ce n’est ni un simple spectacle, ni une parade folklorique mais une marche religieuse qui renoue aussi avec une tradition née au Pays de Liège voici plus de sept siècles, après l'instauration de la fête (1246) sous l'impulsion de  sainte Julienne de Cornillon .

André Campra:

André Campra (Aix-en-Provence, 3 décembre 1660 - Versailles, 29 juin1744), fut maître de musique à Notre-Dame de Paris, après l’avoir été à la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse. Avant de s’illustrer dans la musique d’opéra et de ballet, il se fit une réputation dans la musique sacrée. Il officie à l'Académie royale de musique et à la chapelle royale de Versailles après la mort de Louis XIV. À partir de 1720 il retourna à la musique religieuse pour lui consacrer l’essentiel de son œuvre.

campra_01.jpg

 

La Schola Sainte Cécile:

La Schola Sainte-Cécile est un chœur liturgique parisien d’une trentaine de chanteurs, fondé par Henri Adam de Villiers en 2000 et dédié à l’interprétation de la musique vocale sacrée traditionnelle, en particulier la période baroque française. Cette schola intervient ordinairement dans le cadre de la liturgie romaine traditionnelle et dans celui de la liturgie byzantine russe. Elle a également chanté à plusieurs occasions des offices de la liturgie ambrosienne traditionnelle : à Milan en2000 et à Rome en 2003 (église de la très Sainte Trinité des Pèlerins) et en 2010 (au Panthéon).

 HenriAdamdeVilliers.jpg

Henri Adam de Villiers

 

100_8726.JPG

 

Le mois de juin n’est pas seulement voué au culte du Sacré-Cœur de Jésus, c’est aussi celui de la Fête-Dieu qui nous invite à proclamer notre foi dans la présence réelle du Christ sous les espèces eucharistiques consacrées lors de chaque messe : oui, sous ces humbles apparences du pain et du vin, Jésus a voulu demeurer vivant aujourd’hui encore dans et pour ce monde,  tous les jours et jusqu’à la fin des temps. Pour en témoigner devant tous,  chaque année depuis plus de sept siècles l’Eglise célèbre une messe festive suivie d’une marche publique au cours de laquelle le pain eucharistique, communément appelé « hostie », est montré respectueusement mais visiblement, au peuple dans un support appelé « ostensoir » (du mot latin ostendere : montrer) : c’est la procession de la Fête-Dieu ou Fête du Saint-Sacrement.

 

fête-dieu 2011 à liège: messe et procession au centre-ville

sainte Julienne (église du saint-sacrement, Liège)

 sur la vie de sainte Julienne de Cornillon, lire ici:http://www.sainte-julienne

Cette célébration festive, aujourd’hui universelle, est née au diocèse de Liège en 1246, sous l’impulsion de sainte Julienne de Cornillon et d’ Ève de Saint-Martin. Elle fut étendue au monde entier en 1264 et la procession  qui  suit la messe instituée quelque cinquante ans plus tard (1318).

Mais à Liège, berceau de la fête, cette procession s’est éteinte dans les années 1970. Un comité de fidèles a vu le jour pour la faire renaître au cœur de la cité ardente : dans le quartier Avroy-Jardin botanique. L’an dernier, près de 500 personnes y ont pris part ainsi qu’à  la messe dont elle procède. Le rendez-vous est pris cette année pour le samedi 25 juin 2011, 16 heures, à l’église du Saint-Sacrement (Bd d’Avroy, 132).

 

 

 

Mémorable :

EXTRAIT DU RADIOMESSAGE DE PIE XII AU PEUPLE LIÉGEOIS,

LE 30 JUIN 1946

 

  pour le VIIe centenaire de l’institution de la Fête-Dieu à Liège

 

 « Faut-il Nous étonner que le Christ de lumière, d’amour et de charité ait choisi votre patrie pour lui confier, par le ministère caché de la vierge augustinienne de Cornillon, ce joyau de la liturgie catholique, la Fête-Dieu, afin que, brillant d’abord chez vous du plus pur éclat, il rayonne de chez vous sur le monde entier en sorte que tous, sans distinction de pays, de classes, de conditions, rassasiés de la même nourriture divine, goûtent ensemble la fortifiante douceur de l’unité et de la paix que signifient les apparences du pain et du vin sous lesquelles se voilent le corps, le sang, l’âme, la divinité du Christ, notre véritable aliment et notre véritable vie.

Tel est l’objet de la prière qui monte, ardente, de Notre cœur vers le Cœur de Jésus, présentée par le Cœur immaculé de Marie, Mère et Médiatrice ; qu’elle attire sur vous l’abondance de toutes grâces avec la Bénédiction que Nous allons vous donner dans toute l’effusion de Notre amour paternel à vous, peuple liégeois, à vos chefs spirituels et particulièrement aux nouveaux prêtres et sous-diacres ordonnés en cette mémorable journée. » Ci-dessous: la procession nautique sur la Meuse.

 

fête-dieu 2011 à liège: messe et procession au centre-ville

 

 

Plan du quartier d'Avroy, à hauteur de l'église du St-Sacrement:

fête-dieu 2011 à liège: messe et procession au centre-ville

 

Renseignements : tél. 04.344.10.89,  courriel sursumcorda@skynet.be

Web : http://eglisedusaintsacrementliege.hautetfort.com  et http://fetedieualiege.wordpress.com