Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2011

Cinq cents personnes pour le Saint-Sacrement

Solennité de la Fête-Dieu à Liège le 25 juin 

P6254073 (800x600).jpg

 

pour écouter les chants de la messe

 

La Solennité de la Fête-Dieu célébrée ce samedi 25 juin à Liège a attiré de nombreux chrétiens, venus essentiellement de Liège mais aussi de sa banlieue et même d’autres villes : Verviers, Malmédy, Namur, Bruxelles…Cinq cents personnes se pressaient dans l’église du Saint-Sacrement (où la messe était célébrée avec le concours de la Schola Sainte-Cécile, une excellente chorale parisienne  vouée au plain chant et au répertoire baroque) et, malgré le temps maussade, un peu moins de trois cents d’entre elles ont suivi la procession qui s'est déroulée ensuite dans les rues du quartier d’Avroy.

P1260108.jpg

Pour ne pas être accusés de chauvinisme liégeois, laissons sur ce point la parole à un témoin venu de l’extérieur et qui a spontanément « posté » ses impressions sur le site du « forum catholique » :

« Je rentre de Liége où j’ai eu le bonheur d'assister aux magnifiques cérémonies de la Fête-Dieu. N'oublions pas que cette ville de Belgique est le berceau de la Fête du Saint Sacrement, initiative d'une belge, sainte Julienne de Cornillon, aidée de sainte Eve de Saint-Martin et de sainte Isabelle de Huy.  Après Vatican II,la procession du Saint Sacrement disparut dans cette ville princière. Il y a peu l'église du Saint-Sacrement fut même mise en vente. Heureusement, une association sérieuse fut créée, présidée par un prêtre vraiment catholique, des sommes furent données, même par de grands personnages de l'Eglise belge. L'édifice put être acheté.
Aujourd'hui pour la deuxième fois, une magnifique procession se déroula dans le quartier, agrémentée d'une bonne fanfare connaissant les marches traditionnelles de procession, rythmée par la récitation du chapelet et les cantiques traditionnels que tout le monde chante. Cette manifestation priante était suivie par une foule nombreuse. Dans la procession, tout était magnifique, car comme disait le saint Curé d'Ars "Rien n'est trop beau pour le Bon Dieu »: un monumental ostensoir, superbe orfèvrerie en vermeil, un somptueux dais garni de velours rouge et broderies d'or, surmonté du pélican en bois doré, des bannières toutes au plus belles, dont une de sainte Julienne, ainsi qu'une Madone richement habillée, ornée de dentelles et de bijoux, portées sous un baldaquin. La procession était précédée d'une Messe Solennelle, célébrée selon la forme extraordinaire, rehaussée par les chants célestes de la Scola Sainte-Cécile, de la Paroisse Saint-Eugène, de Paris. L'église était comble. Grâce à cette association dynamique et les différents prêtres, Liége a renoué avec l'esprit de sainte Julienne et a organisé une belle cérémonie, vraiment digne du Dieu de l'Eucharistie, notre Roi. ». C’est signé : Frère Guibert.

 

P1260120-640x480.jpg

P1260093-200x200.jpgP1260106-200x200.jpg

 

P1260110-200x200.jpgP1260161-200x200.jpg

 

messe et procession du saint-sacrement le 25 juin 2011 à liège

autres images ici: 

Images de la procession de la Fête-Dieu à Liège

 

 

 

Commentaires

Superbe cérémonie. je me suis retrouvée cinquante ans en arrière. Elevée chez les Ursulines, je me suis aperçue que je connaissais encore les textes en latin. Quel beau souvenir, j'espère bien y assister l'année prochaine.

Écrit par : VAN TILT Claudine | 27/06/2011

Ils sont nombreux ceux qui bénéficient dans le monde de cette liturgie.
Cinquante ans en arrière ? Non, c'est aujourd'hui et demain encore plus.
Beau souvenir ? Non, c'est le vécu de nombreux catholiques.
Voyez ici: http://honneurs.free.fr/Wikini/wakka.php?wiki=BelgiquE

Écrit par : Fabre | 27/06/2011

Merci, Madame Van Tilt, d'avoir eu l'attention d'écrire ce petit mot. S'il plaît à Dieu, oui, il y aura encore une procession l'année prochaine.

S'agissant des messes dominicales à l'église du Saint-Sacrement, je vous précise que celle de 10h est celébrée en latin (missel de 1962), l'autre, à 11h15, en français (missel de 1970), Toutes deux sont chantées en grégorien. Elles s'adressent humblement au même et unique Seigneur, source de toute liturgie qui Le respecte.

Écrit par : JPS | 27/06/2011

Magnifique liturgie et très belle procession. Beaucoup de monde, mais aussi et surtout beaucoup de Foi! Espérons que ça ira croissant avec les années et que cette fête admirable permettra à notre cité de retrouver un peu son âme en se réappropriant pleinement son patrimoine religieux. Félicitations encore aux organisateurs, aux prêtres et aux participants.

Écrit par : Arnaud Palmaers | 30/06/2011

Les commentaires sont fermés.