Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2013

Liège: Mgr Delville a célébré la solennité de la Fête-Dieu à l'église du Saint-Sacrement

 

Une heureuse célébration 

Ce samedi 1er juin, 13_05_11_18-27-10_DxO-border.jpgl’évêque nommé (il sera consacré le 14 juillet prochain) du diocèse de Liège a célébré, selon la forme extraordinaire du rite romain, la messe de la Fête-Dieu à l’église du Saint-Sacrement située Boulevard d'Avroy, au cœur de la cité ardente.

De longue date déjà, il était convenu que l’abbé Jean-Pierre Delville célèbre la solennité qui marque, chaque année, la fête du Saint-Sacrement dans cette église dédiée au culte eucharistique. Heureuse coïncidence, c’est la veille de cette célébration que fut annoncé le choix du Professeur Delville comme prochain évêque de Liège.

Comme l’an dernier, quelque cinq cents fidèles ont pris part à cette messe traditionnelle que le nouveau pasteur du diocèse célébra avec le concours des abbés Jean Schoonbroodt (diacre) et Claude Germeau (sous-diacre), responsables du culte dans ce sanctuaire.

L’homélie de la messe fut prononcée par le chanoine Eric de Beukelaer, doyen de Liège (rive gauche). Celui-ci commenta la nouvelle du jour, ou plutôt de la veille, comme il le fit sur son blog informatique, ici : Nouvel Evêque de Liège – « Ce qui est né de la chair est chair. Ce qui est né de l’Esprit est esprit » (Jean 3,6).

Revenant ensuite à l’objet de la fête, il en souligna l’un des sens, au départ du récit évangélique de la multiplication des pains « qui nous parle tout à la fois du don de Dieu et de partage humain. En effet, il aura fallu que quelqu’un offre ses 5 pains et deux poissons, pour que le Christ les multiplie et que la foule soit rassasiée. Comme quoi, il ne faut jamais séparer la dimension verticale de l’Eucharistie (le Christ se donne en nourriture) et sa dimension horizontale (l’Eucharistie invite au partage avec les plus démunis). Certains baptisés insistent sur le vertical. D’autres sur l’horizontal. Ces nuances sont humaines. A condition de ne pas oublier qu’il faut les deux dimensions… pour former une croix, symbole des Chrétiens ».

La messe,chantée en grégorien, plain-chant, déchant et polyphonie ancienne, par la Schola Resupina de Vienne et le Chœur d’enfants de la Basilique de Basse Wavre, fut précédée par une après-midi d’adoration eucharistique animée par des groupes venus de tous horizons ( Communauté africaine de l’Agneau de Dieu, Mouvement eucharistique liégeois, Association Sursum Corda et Communauté de l’Emmanuel ).

En leur ouvrant ses portes, l’église du Saint-Sacrement a fait sien, à sa manière, le souci fondamental, exprimé la veille par le futur évêque de Liège, de promouvoir le dialogue au sein de l’Eglise, au service de l’unique Parole de Vie  : Mgr Jean-Pierre Delville, 92ème évêque du diocèse de Liège.

Commentaires

Après midi bénie .Je me réjouis pour cet événement qui ouvre de larges horizons pour l'église du Saint sacrement.Sainte Julienne et la Bienheureuse Ève de Saint Martin doivent être heureuses de ce beau rassemblement liégeois.autour de Jésus dans sa très Sainte Eucharistie.Je te suis proche dans la joyeuse espérance de Jésus . Anne Deprez.

Écrit par : anne Deprez. | 04/06/2013

Pensavo di mettere il vostro logo sul nostro sito con il vostro link per dar modo ai nostri visitatori di conoscere il vostro blog. Cosa ne pensi?

Écrit par : elena | 13/06/2013

Les commentaires sont fermés.