Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liège : L’architecte de l’église du Saint-Sacrement, Louis Schockert, lauréat d'un prix 2020 décerné dans la Classe des Arts de l’Académie Royale de Belgique

En raison de la situation sanitaire, les séances publiques des Classes de l'Académie Royale au cours desquelles sont proclamés les prix, n'ont pu avoir lieu. L'Académie a toutefois souhaité mettre en avant les lauréats sur son site internet.

SchokertIMG_0035gf31068.jpg

Dans la liste des prix pour la classe des arts, nous avons relevé le Prix Triennal de la Fondation Vanhove-Vonnêche: ce prix couronne un dossier présenté par un architecte ou un groupe d’architectes qui concerne un traitement de conservation-restauration terminé portant sur un monument situé en Région wallonne (y compris la Communauté germanophone) ou en Région de Bruxelles-Capitale.

Le prix a été attribué cette année à M. Louis Schockert, « pour sa restauration de la ferme de Wahenge à Beauvechain dans le respect du patrimoine, après des études préalables judicieuses et mettant en œuvre des interventions pertinentes et modestes ».

Né à Arlon, Louis Schockert a fait ses études à l’ISA Saint-Luc à Liège. Il a passé quatre annéesSchokertIMG_0502imagette31067.jpg à l’Atelier d’Architecture du Sart-Tilman, chez Claude Strebelle, avant de suivre, en parallèle à ses activités professionnelles et en tant qu’auditeur libre, les cours à l’École de Chaillot à Paris, ce qui renforce son intérêt pour le patrimoine. Il a créé ensuite le bureau d’architecture Atelier Nord. Ses activités portent principalement sur la restauration de monuments classés, comme par exemple : la chapelle Saint-Roch à Liège, la maison Guillaume eglise saint sacrement.jpg(art nouveau) à Arlon, la ferme de Wahenge, la « Vieille ferme » de Godinne, les châteaux de Haltinne, Vien, Sclassin…

Last but not least, M. Schockert est aujourd’hui l’auteur du projet de restauration d’un monument emblématique de l’apogée (1780) de l’art néo-classique, situé au Boulevard d’Avroy à Liège : l’église du Saint-Sacrement  dont la phase substantielle de rénovation est sur le point de s’achever.

JPSC

Écrire un commentaire

Optionnel