Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2013

Ouvrez les portes des églises !

2252216469.jpgPartageant le repas du jeudi-saint avec quelques prêtres du diocèse de Rome qui se dédient aux plus pauvres (il y a toutes sortes de pauvretés, dont la moindre n’est pas l’indigence et la faim spirituelle), le pape François  leur a dit dans la conversation : "Ouvrez les portes de l'église, et ensuite les gens vont venir.... si vous laissez la lumière allumée dans le confessionnal et êtes disponibles, ensuite vous verrez le type de file qu'il y a pour les confessions".

C’est un peu ce que nous avons fait, des Rameaux à Pâques 2013, à l’église du Saint-Sacrement à Liège, et il est vrai qu’il suffit souvent de ce « peu de chose » qu’on appelle la foi pour ranimer la flamme, sans soutien particulier de l’ « appareil » ecclésiastique ou de ses médias. Et pourtant.…

En termes statistiques cela donne près de 500 présences aux offices, dont 180 pour les messes de Pâques (contre 100 pour les messes dominicales habituelles). Par ces temps de disette de la pratique religieuse, cela compte.

Voici le détail :

- Dimanche des Rameaux : 120 personnes (malgré le froid intense et les bourrasques de neige) ;

- Mardi-Saint : 40 personnes à l’adoration eucharistique et surtout, de 17h à 19h15, un défilé ininterrompu au confessionnal de l’abbé Jean Schoonbroodt ;

- Jeudi-Saint : 50 personnes à la messe de la Dernière Cène et à l’adoration qui la suivit ;

- Vendredi-Saint : 80 personnes au chemin de croix organisé dans l’église à 15 heures et des dizaines de pénitents aux confessionnaux de l’abbé André Arimont et de l’abbé Claude Germeau ;

- Vigile pascale et messes de Pâques : 180 personnes. Un moment exceptionnel de grâce. Deo gratias.

Les commentaires sont fermés.