Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2012

Premier Dimanche du Mois avec la Schola grégorienne

EGLISE DU SAINT-SACREMENT
Boulevard d’Avroy, 132 à Liège

 

 

P1011071.JPG

 

DIMANCHE 4 MARS 2012 À 10 HEURES

MESSE DU PREMIER DIMANCHE DU MOIS 

Deuxième Dimanche du Carême  2012 

Evangile de la Transfiguration du Seigneur (Matth., 17, 1-9) 

thabor12.jpg

le Mont Tabor 

Dans la tradition chrétienne, le mont Tabor (en Galilée) est lié au lieu de la Transfiguration de Jésus. Bien qu'il ne soit pas mentionné dans le Nouveau Testament, ce mont Tabor est lié à l'évènement depuis les temps anciens, et l'on trouve, en son sommet, plusieurs vestiges d'églises. Il fut occupé par un nombre non négligeable de moines et d'ermites

De Jésus, l'Ecriture affirme que, s'étant retiré dans la montagne avec Pierre, Jacques et Jean, « Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements blancs comme la lumière. » Matthieu 17, 2.

Jésus emmène trois disciples qui lui sont proches, et qui seront présents au moment de son agonie et de sa mort. Cette révélation de Jésus transfiguré leur est accordée pour affermir leur foi avant la passion :« il les emmène à l’écart sur une haute montagne »

 La montagne est le cadre idéal pour la prière. Jésus se rend souvent seul sur une colline pour prier. Le haut d’une montagne est toujours dans la bible le lieu de rencontre avec Dieu. C’est sur une haute montagne que Moïse avait eu la révélation du Dieu de l’Alliance et avait reçu les tables de la Loi. C’est encore sur une haute montagne que le prophète Elie avait eu la révélation du Dieu de tendresse manifesté dans la brise légère.

 « Il fut transfiguré devant eux » Jésus apparaît revêtu de la gloire de Dieu, il se montre sous sa nature divine lui qui est à la fois vrai homme et vrai Dieu.

« Voici que leur apparurent Moïse et Elie » Moïse et Elie, les deux colonnes de l’Ancien Testament, la loi et les prophètes.« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! » De même, les dix commandements donnés par Dieu à Moïse commençaient par « écoute Israël. » Le Seigneur nous demande d’ouvrir nos oreilles et notre cœur à sa Parole. « les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande frayeur …/… Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : ‘ Relevez-vous et n’ayez pas peur ! ‘ ».

Ce n’est pas étonnant que les disciples aient un mouvement de peur devant cette manifestation si spectaculaire de Dieu qui est le tout autre, le tout puissant, le très haut. Tout de suite après, Jésus est là pour les rassurer, il les touche pour leur signifier qu’il est aussi le tout proche, le frère, l’ami. Voilà toute la vérité sur Dieu, transcendant et intime.

« Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. » Jésus leur confie qu’il va ressusciter, mais les hommes ne sont pas encore prêts à recevoir ce témoignage.

premier dimanche du mois à l'église du saint sacrement à liège

Messe selon le missel de 1962 

Propre grégorien de la messe «Reminiscere »  

Kyriale XVII (XIVe siècle), Credo I (XIe siècle)

Hymne du Carême « Audi, benigne conditor »  

L'hymne du Carême nous met dans l'état d'esprit de ce temps liturgique. Cette hymne est plutôt joyeuse, remplie d'espérance, celle de la fin de cette vallée de larmes.  Cliquez ci-dessous pour l'entendre, interprétée par l'ensemble Vox Reflexa :

Audi benigne conditor performed by Vox Reflexa - YouTube

0005510al.jpg 

LA MESSE EST CHANTEE PAR LA SCHOLA DU SAINT-SACREMENT

À L’ORGUE, PATRICK WILWERTH

Professeur au Conservatoire de Verviers

 Livrets à votre disposition sur la table au fond de l’église pour suivre la messe