Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2014

Le 28 septembre 2014 à l'église du Saint-Sacrement à Liège: les secrets de la musique de chambre

Eglise du Saint Sacrement

Boulevard d’Avroy, 132

1316118213bmx.jpg 

Voir sur carte

DIMANCHE 28 SEPTEMBRE 2014 À 16h30 

affiche Dextuor st sacrt 28 sept188.jpg  

Les secrets de la musique de chambre 

53b93b4f973e1 (1).jpg 

Le Programme

Franz Schubert (1797-1828) 

*Deux lieder 

Der Tod und das Mädchen & Gretchen am Spinnrade, op D.118 (arr.orchestral, Arnaud François ) 

*Un arrangement pour orchestre à cordes seul de Der Tod und das Mädchen par Gustav Mahler (1860-1911)

*Trio en si b majeur D471 pour violon, alto et violoncelle 

Antonio Vivaldi (1678-1741) 

*Les Quatre Saisons

Concerto n° 1 en mi majeur, op. 8, RV 269, « La primavera » (Le Printemps); Concerto n° 2 en sol mineur, op. 8, RV 315, « L'estate » (L'Été) ; Concerto n° 3 en fa majeur, op. 8, RV 293, « L'autunno » (L'Automne); Concerto n° 4 en fa mineur, op. 8, RV 297, « L'inverno » (L'Hiver)

Les interprètes 

L’ Orchestre de Chambre « Dextuor »  

ORCHESTRE_DEXTUOR_DSC_0104_-Large- (1).JPG 

Cet orchestre a vu le jour à la suite des concerts organisés par Foliamusica France-Belgique. Il est formé de quatorze jeunes musiciens (cordes)  issus des académies et conservatoires de Belgique, mais aussi des institutions homologues de France et des Pays-Bas. Tous les « jeunes talents » belges membres de cette formation sont lauréats du concours national belge « Belfius ». Ils se réunissent sous la baguette de chefs d'orchestres et chefs de pupitre divers. Le 28 septembre à Liège, l’orchestre Dextuor sera placé sous la direction de Marie-Laure Goudenhooft

Solite du chant :

Cécile Leleux, mezzo

C'est aux Conservatoires Royaux de Bruxelles puis de Liège que Cécile Leleux obtint un premier prix d'histoire de la musique et quatre diplômes supérieurs de chant, mélodie, art lyrique et musique de chambre.

Elle étudiera ensuite auprès de maîtres tels : Karl Börner, Cathy Berberian, Kurt Equiluz, Jeanine Reiss…

Lauréate du concours national Pro Civitate (actuellement Belfius) et du Concours International de Paris, elle débute au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles, puis à l'Opéra Royal de Liège dans différents rôles (Emilia dans Othello, Orphée dans Orphée de Gluck, Baba dans le Medium, Jocastre dans Oedipus Rex…) en parallèle elle chante dans de nombreux oratorios (Le Messie de Haendel, Gloria de Vivaldi, Le Magnificat de Bach, La Petite Messe Solennelle de Rossini, Elias de Mendelssohn, Stabat Mater de Dvorak, Requiem de Duruflé…)

Elle poursuit sa carrière en qualité d'actrice - cantatrice de théâtre chanté et dans la création, participant à de nombreux concerts de musique nouvelle dans le cadre d'Europalia.

Elle mène simultanément une carrière internationale de concertiste qui la conduite dans toute l'Europe… et de pédagogue, enseignante aux conservatoires royaux de Bruxelles et de Liège. Elle a participé à nombreux enregistrements pour la R.T.B.F. (Récital, décoration sonore, cinéma, théâtre, émissions diverses …) Dernièrement elle a enregistré le CD « Cosi » avec Marie Christine Barrault et Paolo Del Vecchio. Elle concrétise une nouvelle programmation composition d'un Opéra, et elle vient de sortir à Limoges le CD du spectacle « la Diva et le Clown »

Actuellement elle s'engage dans de nouveaux spectacles tout public : Elle est actuellement Présidente « Des Concerts du Dimanche Matin au Musée d'Art Moderne de Liège, de l'orchestre « Dextuor Foliamusica » et directrice artistique Foliamusica.

En cliquant ci-après vous retrouverez l'émission de RCF du mardi 25 février 2014 à propos du spectacle "Emeraude" :

Direction :

Marie-Laure Goudenhooft 

Née en 1980, Marie-Laure GOUDENHOOFT travaille avec Gabrielle DEVRIES, soliste à RADIO-France, Grand Prix du Disque. Au CNR de Paris, dans la classe d’Huguette DEAT, elle obtient en 1995 un 1er prix de violon et formation musicale, et en 1996, le 1er prix d’excellence. En cette même année, elle est reçue au CNSM de Paris dans la classe de Gérard JARRY. Elle y reçoit en Juin 2000 un diplôme comprenant le 1er prix de violon et les certificats de lecture à vue, analyse, musique de chambre piano et écriture. Lauréate des concours Lipizer (2001) et Schlomo Mintz (SION-2004) elle intègre en Octobre 2002 l’Orchestre de l’Opéra National de Paris. Elle participe aux concerts de l’Orchestre National de France et de l’Orchestre de Paris, et se produit en soliste dans le double concerto de Bach avec Gérard Jarry, les Quatre Saisons avec Schlomo MINTZ , et interprète  également les concertos de Mozart, Tchaïkowski, Prokoviev, Mendelssohn et l’Introduction et Rondo Capriccioso de St-Saëns, de 2002 à 2007.

 entrée au concert du 28 septembre :

Entrée 8€  (en prévente : 5 € )

Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans

Réservations et préventes, tél : 0473/32 19 83 

 

15/05/2014

Plain Chant sur Liège le samedi 24 mai 2014

 

LES VOIX DU PLAIN-CHANT

ET DE LA POLYPHONIE BAROQUE

 

L’histoire du plain chant  ne s’arrête pas avec l’âge d’or du grégorien (VIe-VIIIe s.), ni avec l’invention de l’organum et de la polyphonie. Au siècle même de Louis XIV, le gallicanisme inspire des plains chants qualifiés parfois de baroques dont certaines œuvres sont demeurées populaires jusqu’au XXe s.,  comme le salve regina  oratorien ou les messes royales du Liégeois Henry Du Mont (1610-1684) : une littérature modale écrite avec un savoir faire qui mérite le détour.

format_web.jpg

format_web2.jpg

Programme du concert

 

0001268aa.jpg

(16h, église des Bénédictines, Bd d’Avroy, 54)

Académie de chant grégorien:

Plain chant des liturgies royales

Introït « Ecce advenit » (fête des rois mages) • Alleluia « Potestats eius » (fête du Christ-Roi) • Offertoire « Posuisti » (couronnement des martyrs) • Antienne « Sancte martyr » (office de la fête du rois saint Olav de Norvège) • Antienne ad magnificat « Preciosus martyr » (vêpres de la fête du roi saint Olav de Norvège)

Gloria, Agnus Dei et Ite missa est de la « Messe Royale » du 1er ton (Henry Du Mont, 1669) 

« Magnificat » du 6e ton royal en faux-bourdon (liturgie parisienne, 1739) 

 

Patrick Wilwerth à l'orgue "Le Picard"  (1737)

oeuvres baroques 

Ensemble vocal "Artemiss" et Eric Mairlot à l’orgue:

«Miserere» à trois voix de Louis-Nicolas Clérambault (1676-1749)

 

 Programme des chants de la messe 

 

0005510aj.jpg 

(18h, église du Saint-Sacrement, Bd d'Avroy, 132) 

Académie de chant grégorien: 

Propre grégorien de la messe « Dignus est Agnus » en l’honneur du Christ-Roi

Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, Agnus Dei de la « Messe Royale » du 1er ton d’Henry Du Mont (Looz 1610 – Paris 1749)

« Magnificat » du Ton Royal (Paris, XVIIe s.) 

Ensemble vocal « Artemiss » et Eric Mairlot à l’orgue :

Trois Motets

 « Jubilemus, exultemus » et « consacrons nos airs » de François Couperin (1668-1733) • « Benedicam Dominum » d’Henry Du Mont (1676-1749)

 

Patrick Wilwerth: 

à l’orgue Thomas du Saint-Sacrement 

La messe sera célébrée selon le missel de 1962 

 Les acteurs musicaux de la journée 

 
 
3760014190506_600.jpgFondé en 2002 à Louvain-la-Neuve, l’Ensemble Vocal féminin Artemiss est initialement dirigé par Charlotte Messiaen qui dirige aussi l’Ensemble Vocal du Brabant-Wallon, dont les choristes sont issues pour la plupart. Quelques unes d’entre elles chantent ensemble depuis plus de vingt ans et les projets ponctuels qu’elles animent (mariages, concerts) entretiennent ce plaisir toujours renouvelé de se retrouver autour du chant. Elles ont eu la chance d’être accompagnées ou de recevoir les conseils de James Ottaway, Jacques Willemyns, Sébastien van Bellegem, Fabien Moulaert ou encore Nicolas Achten. Aujourd’hui, c’est Bénédicte Messiaen qui a repris la direction de l’Ensemble.

Cliquez ici pour afficher artemiss.

mairloteric.jpg Né à Liège en 1968, Éric Mairlot étudie l’orgue aux Conservatoires royaux de Bruxelles et Liège avec Hubert Schoonbroodt et Anne Froidebise. Il y obtient plusieurs Premiers Prix ainsi qu’un Diplôme Supérieur d’orgue.

Licencié en musicologie de l’Université Libre de Bruxelles, il a collaboré de 1993 à 1995 à l’Inventaire des Orgues de Wallonie.

De 1996 à 1999, il a travaillé à la Bibliothèque royale Albert Ier de Bruxelles. Depuis 2000, il est rédacteur des programmes de salle de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) et chargé de programmation. En 2005, il a pris part à l’inauguration du grand orgue Schyven (1888) restauré de la Salle philharmonique de Liège, et en 2007, a joué la Symphonie « avec orgue » de Saint-Saëns avec l’OPRL en Suisse (Zurich, Berne et Genève). Depuis 2010, il est organiste titulaire du grand orgue Schyven (1884) de l’église royale Saint Jacques-sur-Coudenberg à Bruxelles, église principale du diocèse aux Forces armées belges. Depuis janvier 2013, il est également assistant bibliothécaire de l’OPRL.

13_05_11_18-07-24_DxO-border.jpgL’Académie de Chant grégorien

est présente à Liège depuis 2003.  Elle y a accueilli plus de trois cents élèves dans les cycles de cours qu’elle organise chaque année dans les locaux de l’église du Saint-Sacrement au Boulevard d’Avroy. À Bruxelles et à Louvain-la-Neuve, l’académie organise aussi des cycles de cours ouverts tant aux débutants qu’aux persévérants, ainsi que des week-ends consacrés à des formations thématiques de perfectionnement dont la direction est  confiée aux meilleurs spécialistes belges et étrangers. A Liège, les cours sont animés par Stéphan Junker, avec le concours de Gérald Messiaen. 

13_05_11_16-42-30_DxO-border.jpg

Stephan Junker

 est  licencié en philologie classique de l’Université de Liège et aussi diplômé du conservatoire de Bruxelles, où il fit partie de la classe de Jules Bastin. Il est titulaire d’une classe de chant au conservatoire de Verviers.

 

025.JPGPatrick Wilwerth

organiste, compositeur, professeur d’orgue au conservatoire de Verviers et dans plusieurs académies de la région liégeoise, est diplômé des Conservatoires royaux de Liège et de Bruxelles où il fut l’élève et le disciple d’Hubert Schoonbroodt. Outre ses activités dans le domaine de l’orgue et de la composition, Patrick Wilwerth a fondé en 1994 le chœur de chambre "Praeludium" et a été nommé en 1993, directeur artistique du chœur universitaire de Liège.

Entrée libre à toutes les manifestations.

Renseignements : e-mailsursumcorda@skynet.be ou tél. 04.344.10.89

04/12/2013

A la venue de Noël...

 

... chacun se doit bien réjouir, car c'est un testament nouvel que tout le monde doit tenir (comptine provençale).

images (13).jpg 

concert matot044.jpg

 

Pierre Matot a débuté sa carrière comme professeur d’orgue, d’harmonie et de solfège au conservatoire de Huy. Il fut ensuite chargé de cours d’orgue et professeur d’harmonie au conservatoire royal de Liège et termina sa carrière d’enseignant comme directeur de l’Académie Grétry à Liège. Ses récitals d’orgue l’ont conduit dans plusieurs pays d’Europe, aux Etats-Unis et au Mexique. Notamment associé au corniste Francis Orval, au violoniste Michel Leclerc, à la mezzo Cécile Leleux, il participa aussi à plusieurs concerts donné par l’orchestre philharmonique de Liège.

Au programme de son récital :  kyrie anonyme (XIVe s.), œuvres de Conrad Paumann (XVe s.),Thomas de Santa Maria, Antonio de Cabezon et trois anonymes (XVIe s.), Johann Pachelbel (XVIIe s.), Jean-Sébastien Bach et Wolfgang-Amadeus Mozart (XVIIIe s.) et César Franck (XIXe s.).

L’orgue de l’église du Saint-Sacrement est un instrument reconstitué et harmonisé à l’ancienne en 1983 par le facteur d’orgue André Thomas (Ster-Francorchamps), à partir des vestiges de l’orgue de Sibret, près de Bastogne. Il servit jusqu’en 1995 à la chapelle Saint-Lambert (XVIIIe s.) à Verviers, avant d’être racheté pour l’église du Saint-Sacrement à Liège (édifice achevé en 1766).

stsacrement1 orgue.gif

1316118213bmx.jpgNOËL A L'ORGUE

Eglise du Saint-Sacrement à Liège (Bd d’Avroy, 132), samedi 7 décembre 2013, 11 heures. Entrée libre. Apéritif offert à l’issue du concert, dans les locaux attenant à l’église.

 

13:30 Publié dans Concerts | Lien permanent | Commentaires (1)