Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2012

Pour ceux qui aiment les chiffres

La fréquentation de l’église du Saint-Sacrement à Liège

durant la Semaine Sainte 2012 : 

319DSC_3102.JPG

On a dénombré cette année encore plus de 500 participants aux offices : 130 le dimanche des Rameaux et 170 le Jour de Pâques, auxquels il faut ajouter 80 personnes à la messe du Jeudi-Saint, 50 à la Veillée pascale, 30 à l’adoration du Mardi-Saint (confessions) et 50 le Vendredi-Saint à 15h (confessions assurées par deux prêtres).

Par rapport à l’an dernier : le nombre de confessions a sensiblement augmenté, de même que l’assistance aux messes du Jeudi-Saint et du Jour de Pâques. Pour la fréquentation de la Veillée pascale, cependant très soignée et fort bien chantée par Patricia Moulan et ses amis, "peut mieux faire" : 50 personnes, c’est trop peu. Le chemin de croix du Vendredi-Saint (100 personnes l’an dernier) avait été supprimé cette année, par solidarité avec l’initiative de M. le Doyen de Beukelaer, à laquelle les fidèles du Saint-Sacrement avaient eux aussi été instamment invités (affiches, flyers et monitions). Son grand chemin de croix public dans les rues de Liège (plus de mille participants:voir ci-dessous) est une réussite qui nous réjouit sans réserve.

Pour mémoire, l'église du Saint-Sacrement à Liège est un sanctuaire jusqu'ici sans statut canonique précis, appartenant à une association de fidèles, l'asbl "Sursum Corda", qui l’a sauvée de la désaffectation programmée en 2003. La responsabilité pastorale de ce sanctuaire est confiée à deux prêtres diocésains: l'abbé Jean Schoonbroodt, chapelain et président de l'asbl, ainsi que l'abbé Claude Germeau, directeur du foyer d'accueil de Herstal. Cette église ne bénéficie d’aucun subside de fonctionnement, public ou autre, et vit uniquement de la charité de ses fidèles, amis et bienfaiteurs.

Compte IBAN BE58 0003 2522 9579  BIC BPOTBEB1 

de "Sursum Corda" asbl, Rue Vinâve d'île, 20 bte 64 à B-4000 Liège

 

 cliquez sur l'image puis sur la flèche dans le document ouvert

 
 
Vendredi Saint :un chemin de croix dans les rues de Liège

29/03/2012

Votre semaine sainte : tous les offices

LA SEMAINE SAINTE 2012 À L’ÉGLISE DU SAINT-SACREMENT

Boulevard d’Avroy, 132 à Liège  

0806_0301.jpg 

1er AVRIL : DIMANCHE DES RAMEAUX

rameaux.jpg

09h45 : Procession

Bénédiction et distribution du buis bénit.

Chants grégoriens de la bénédiction des rameaux. Antiennes Hosanna Filio David .Pueri Haebrorum. Hymne Gloria Laus ( S. Théodulphe d’Orléans IXe siècle)

10h00 :  Messe (latin) selon le missel de 1962

Plain chant et orgue. Propre grégorien de la messe « Ne longe ». Psalmodie dialoguée de la Passion selon saint Matthieu. Kyriale XVII. Credo I. Hymne « Vexilla Regis » (Venance Fortunat, VIe siècle).

11h15 : Bénédiction et distribution du buis bénit, suivies de la messe (français) selon le missel de 1970

Plain chant et orgue. Hymne "Gloria Laus". Kyriale XVII.  Lecture de la Passion selon saint Matthieu.

3 AVRIL : MARDI-SAINT

P1011230.JPG

 17h00  à 19h00 : Adoration du Saint-Sacrement et Confessions

17h00 Vêpres grégoriennes

18h00  Chapelet

18h45  Bénédiction du Saint-Sacrement

De 17h30 à 18h45 : confessions pascales. Un prêtre à votre écoute 

 

5 AVRIL : JEUDI-SAINT

getimage dieric Douts la Cène.jpg

20h00:  Messe de la Dernière Cène (français) ,selon le missel de 1970

Chants grégoriens : introït « nos autem gloriari » , kyrie et gloria VIII (« de angelis »), graduel « Christus factus est », sanctus et agnus XVI (« in feriis per annum »).

A la fin de la messe: translation du St-Sacrement au reposoir (autel de la Vierge). Adoration (un quart d'heure). Chant grégorien : « Pange lingua ».

 

6 AVRIL : VENDREDI-SAINT

bosch_10.jpg

15h00  Vénération de la Croix. Chant des impropères (grégorien)  Chapelet.

Possibilité de se confesser jusqu’à 16h00.

Par ailleurs, vous êtes invités à prendre part au Chemin de la Croix avec Mgr l’Evêque dans les rues de Liège : départ de l’église Saint-Pholien en Outremeuse à 18h00 (rendez-vous dès 17h30). Arrivée à la Cathédrale à 19h00 (office suivi des confessions)

 

7 AVRIL : SAMEDI-SAINT

resurrection1.jpg

20h00 : Vigile et Messe de la Résurrection du Seigneur

 (missel de 1970)

Bénédiction du feu nouveau, Exultet suivi de quatre lectures 

votre semaine sainte à l'église du saint-sacrement: tous les offvotre semaine sainte à l'église du saint-sacrement: tous les off 

Gloria (grégorien) du temps pascal

Oraison suivie de la lecture de la Lettre aux Hébreux

Triple alleluia pascal (grégorien). 

Lecture de l’Evangile. Homélie 

Liturgie baptismale 

Litanie des saints  (en grégorien).

Bénédiction de l’eau. renouvellement des Promesses de baptême. Aspersion

Pendant l’aspersion, chant du « vidi aquam » (grégorien) 

Offertoire 

Pendant les encensements :

« Qui sedes ad dexteram Patris » d’Antonio Vivaldi (XVIIIe s) 

Préface

Sanctus « Lux et origo » (grégorien)

Canon de la Messe

Pendant la distribution de la Communion

Motet d’Henry Purcell (XVIIe s) extrait des "Harmonia Sacra",

Après la Communion

Alleluia et Psalmodie du Psaume  « Laudate Dominum in sanctis eius » (grégorien)

Sortie à l’orgue 

 

8 AVRIL : DIMANCHE DE PÂQUES

Resurrection Weyden.jpg

10h00 :  Messe du Jour (latin) selon le missel de 1962

Plain chant et orgue : propre grégorien de la messe « Resurrexi » du Jour de Pâques. Kyriale I « Lux et origo ». Credo I 

11h15: Messe du Jour (français) selon le missel de 1970

 Chants grégoriens et orgue

Rens. Tél. 04.344.10.89 ou e-mail sursumcorda@ skynet.be

01/03/2012

Premier Dimanche du Mois avec la Schola grégorienne

EGLISE DU SAINT-SACREMENT
Boulevard d’Avroy, 132 à Liège

 

 

P1011071.JPG

 

DIMANCHE 4 MARS 2012 À 10 HEURES

MESSE DU PREMIER DIMANCHE DU MOIS 

Deuxième Dimanche du Carême  2012 

Evangile de la Transfiguration du Seigneur (Matth., 17, 1-9) 

thabor12.jpg

le Mont Tabor 

Dans la tradition chrétienne, le mont Tabor (en Galilée) est lié au lieu de la Transfiguration de Jésus. Bien qu'il ne soit pas mentionné dans le Nouveau Testament, ce mont Tabor est lié à l'évènement depuis les temps anciens, et l'on trouve, en son sommet, plusieurs vestiges d'églises. Il fut occupé par un nombre non négligeable de moines et d'ermites

De Jésus, l'Ecriture affirme que, s'étant retiré dans la montagne avec Pierre, Jacques et Jean, « Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements blancs comme la lumière. » Matthieu 17, 2.

Jésus emmène trois disciples qui lui sont proches, et qui seront présents au moment de son agonie et de sa mort. Cette révélation de Jésus transfiguré leur est accordée pour affermir leur foi avant la passion :« il les emmène à l’écart sur une haute montagne »

 La montagne est le cadre idéal pour la prière. Jésus se rend souvent seul sur une colline pour prier. Le haut d’une montagne est toujours dans la bible le lieu de rencontre avec Dieu. C’est sur une haute montagne que Moïse avait eu la révélation du Dieu de l’Alliance et avait reçu les tables de la Loi. C’est encore sur une haute montagne que le prophète Elie avait eu la révélation du Dieu de tendresse manifesté dans la brise légère.

 « Il fut transfiguré devant eux » Jésus apparaît revêtu de la gloire de Dieu, il se montre sous sa nature divine lui qui est à la fois vrai homme et vrai Dieu.

« Voici que leur apparurent Moïse et Elie » Moïse et Elie, les deux colonnes de l’Ancien Testament, la loi et les prophètes.« Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! » De même, les dix commandements donnés par Dieu à Moïse commençaient par « écoute Israël. » Le Seigneur nous demande d’ouvrir nos oreilles et notre cœur à sa Parole. « les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande frayeur …/… Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : ‘ Relevez-vous et n’ayez pas peur ! ‘ ».

Ce n’est pas étonnant que les disciples aient un mouvement de peur devant cette manifestation si spectaculaire de Dieu qui est le tout autre, le tout puissant, le très haut. Tout de suite après, Jésus est là pour les rassurer, il les touche pour leur signifier qu’il est aussi le tout proche, le frère, l’ami. Voilà toute la vérité sur Dieu, transcendant et intime.

« Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. » Jésus leur confie qu’il va ressusciter, mais les hommes ne sont pas encore prêts à recevoir ce témoignage.

premier dimanche du mois à l'église du saint sacrement à liège

Messe selon le missel de 1962 

Propre grégorien de la messe «Reminiscere »  

Kyriale XVII (XIVe siècle), Credo I (XIe siècle)

Hymne du Carême « Audi, benigne conditor »  

L'hymne du Carême nous met dans l'état d'esprit de ce temps liturgique. Cette hymne est plutôt joyeuse, remplie d'espérance, celle de la fin de cette vallée de larmes.  Cliquez ci-dessous pour l'entendre, interprétée par l'ensemble Vox Reflexa :

Audi benigne conditor performed by Vox Reflexa - YouTube

0005510al.jpg 

LA MESSE EST CHANTEE PAR LA SCHOLA DU SAINT-SACREMENT

À L’ORGUE, PATRICK WILWERTH

Professeur au Conservatoire de Verviers

 Livrets à votre disposition sur la table au fond de l’église pour suivre la messe